Quand: Vendredi le 9 Septembre 2016 à 19h (souper à 19h, le film commence à 7h30)

Où: La Deferle – 1407 rue Valois (coin Ste-Catherine, Métro Joliette)

Quoi: Projection d’un film-documentaire sur les émeutes de la prison d’Attica. Don suggéré de 5-10$! La nourriture sera vegan, laissez-nous savoir si vous avez d’autres restrictions alimentaires.

google map

À PROPOS:

Le 9 septembre 1971: deux semaines après l’assassinat de George Jackson à la prison d’État de San Quentin (en Californie), environ 1000 des 2200 détenus de la prison d’Attica (NY) se sont révoltés et ont pris le contrôle de la prison, en prenant 42 employés en otage. Pendant les quatre jours de négociations suivants, les autorités ont accepté 28 des demandes faites par les prisonniers, comme par exemple de meilleurs traitements médicaux, plus de droits de visite et la fin de la brutalité physique, mais la demande d’amnistie complète des poursuites pénales pour avoir pris le contrôle de la prison n’a pas été accordée. Finalement, la police de l’État a repris le contrôle de la prison. Lorsque le soulèvement fut terminée, au moins 43 personnes étaient mortes, dont dix gardiens et employés civils, et 33 détenus.

Le 9 septembre 2016: des prisonnier.es à travers les Etats-Unis débuteront un arrêt de travail pour faire fermer les prisons dans tout le pays. D’après leur appel: « Nous n’allons pas seulement exiger la fin de l’esclavage carcéral, nous allons cesser d’être nous-mêmes des esclaves.» Les prisonnier.es aux Etats-Unis sont contraint.es de travailler dans les prisons privatisées pour quelques sous l’heure, voire rien du tout, l’esclavage racialisée qui aurait supposément été abolie après la guerre civile se poursuit. Parce que celleux qui organisent la grève à l’intérieur font déja face aux répercussions de leurs actions, et qu’ielles sont susceptibles d’en subir d’avantage, le soutien depuis l’extérieur et l’amplification de ces luttes est nécessaire en ce moment.

Informations supplémentaires: Attention, plus de 40 personnes sont mortes au cours de ce soulèvement. Le film est susceptible d’être intense et de comporter des images-télé de ce temps-là. Sentez-vous libre de mettre en place vos systèmes de soutien pour vous-même, si nécessaire, les organisateur.trices de cet événement ne seront pas en mesure d’offrir beaucoup en la matière, vu que l’évènement est organisé à la dernière minute par quelques personnes.

Ce film sera en anglais, probablement, sans sous-titres français, à moins que nous les trouvions à temps. Une traduction chuchotée sera disponible.

Accessibilité du lieu: Le Deferle est un espace social anarchiste situé dans Hochelaga. Il est au rez-de-chaussé, mais il y a une marche pour entrer. Il y a une toilette dans l’espace, pour genre confondu, n’étant pas accessible aux fauteuils roulants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>